Devrions-nous nous attendre à la reconnaissance des hommes après avoir fait du bien ?

Shaloom mes valeureuses systa, me voila de retour, j’espère que la bonté de notre Dieu surabonde dans vos vies. Le sujet de cet article est monté dans mon cœur après avoir subi une injustice face à un bienfait fait envers une personne qui ne l’a pas reconnue.

Normalement en réponse à la question traitée dans cet article, d’après la morale, je dirais que logiquement la réponse doit être oui les hommes doivent reconnaître un bienfait.

Mais hélas que dans la vie courante c’est parfois c’est l’ingratitude qui est rendu en monnaie comptant.

L’attitude de cette personne m’avait beaucoup frustré, je me suis dit la moindre des choses était de reconnaître le bien qui lui avait été fait.

Dans ma détresse et ma frustration je suis allé pleurer aux pieds de Dieu mon père céleste parce-que je ne comprenais pas pourquoi l’homme agissait ainsi en n’étant pas reconnaissant face aux biens qu’on lui fait.

Le Seigneur dans sa bonté m’a répondu et m’a fait comprendre beaucoup de chose sur la nature de l’homme et c’est cela que je veux partager avec vous dans cet article.

L’esprit de Dieu me fit lire ce verset :

Genèse 6 : 5-7 (Semeur)

« L’Éternel vit que les hommes faisaient de plus en plus de mal sur la terre : à longueur de journée, leur cœur ne concevait que le mal. 6 Alors l’Éternel fut peiné d’avoir créé l’homme sur la terre, et il en eut le cœur très affligé.

Le verset 7 Il dit alors : Je supprimerai de la surface de la terre les hommes que j’ai créés. Oui, j’exterminerai les hommes et les animaux jusqu’aux bêtes qui se meuvent à ras de terre et aux oiseaux du ciel, car je regrette de les avoir faits »

Dans ces passages la personne qui parle ici c’est l’Eternel le Dieu Tout puissant, Il dit qu’Il est peiné d’avoir créé l’homme sur la terre, Il est même dit par la suite qu’Il eut le cœur très affligé.

L’Esprit de Dieu me dit, examine ces passages et rend toi compte que  si l’homme était arrivé à faire peiner son créateur, celui qui l’a formé avec la poussière de la terre et a fait de lui une âme vivante, celui qui a mis son Esprit en lui et lui a donné le pouvoir de dominer sur toute la création combien à plus forte raison n’agira-t-il pas avec animosité envers toi qui est son semblable et à qui il ne doit rien.

S’il a pu faire regretter à son créateur de l’avoir fait jusqu’à ce que ce dernier prenne la décision de l’exterminer de la surface de la terre (le déluge, genèse 6, 17) c’est qu’avec l’homme on ne peut s’attendre à rien de bon.

De l’homme livré à lui-même vivant dans sa nature pécheresse sous l’emprise de Satan tu ne peux que t’attendre au mépris de sa part, à son arrogance, à son hypocrisie, à sa méchanceté, a sa malhonnêteté…

Le mal qui habite en lui, le fera oublier tout le bien qu’on puisse lui faire, même si tu te donnes corps et âme pour le satisfaire mais quelque part il te décevra toujours et te trahira.

Prenons le cas des enfants d’Israël, Dieu envoie son serviteur Moïse les faire sortir d’Egypte, de l’esclavage qu’ils étaient pendant près de quatre cent ans en déployant une force extraordinaire et en opérant des miracles que l’on ait jamais vu depuis que le monde existe.

Mais quel a été l’attitude de ce peuple envers Dieu et Moïse son serviteur ?

Ils ont méprisés Dieu, insultés son serviteur, ils ont doutés de sa parole  jusqu’à demander à ce que Dieu les fassent retournés en esclavage car ils estimaient mieux servir les égyptiens que de suivre la voie de Dieu malgré tout ce qu’ils avaient vu Dieu faire.

Genèse : 14 : 12

« N’est-ce pas là ce que nous te disions en Egypte : Laisse-nous servir les Égyptiens, car nous aimons mieux servir les égyptiens que de mourir au désert ? »

Vraiment c’est étonnant de voir jusqu’où peut aller  l’ingratitude de l’homme, les gens qui disent qu’ils aiment mieux servir les égyptiens que de mourir au désert, n’était-ce pas les mêmes personnes qui criaient et pleuraient à Dieu pour qu’Il les délivres de l’esclavage ?

Exode 3 : 9

«  A présent, les cris des Israélites sont parvenus jusqu’à moi et j’ai vu à quel point les Égyptiens les oppriment. Va donc maintenant : je t’envoie vers le pharaon, pour que tu fasses sortir d’Egypte les Israélites, mon peuple.»

Malgré tout cela Dieu avait répondu favorablement à leur prière, Il les a sortie de l’esclavage parce qu’il est amour.

Mes amies je voudrais juste que vous sachiez qu’en aucun cas nous ne devrons nous attendre à la reconnaissance de la part des hommes quel que soit le bienfait que nous les auront fait sur cette terre.

Dieu change les cœurs

Au commencement il n’en était pas ainsi, l’homme que Dieu avait créé à son image et à sa ressemblance avait le cœur de Dieu plein d’amour.

Mais hélas sa nature s’est tournée vers le mal, son cœur est devenu tortueux et méchant parce qu’il a été corrompu par le péché avec la chute d’Adam et Eve au jardin d’Eden.

Jérémie 17 : 9 (LSG)

« Le cœur est tortueux par-dessus tout, et il est méchant : Qui peut le connaître »

Mais gloire soit rendu à Dieu car il n’a pas laissé sa créature mourir dans son état de pêché loin de lui, c’est pourquoi Il a envoyé son Fils Jésus mourir à la croix pour sauver l’homme du pêché et de la condamnation.

C’est vrai comme nous l’avons vu plus haut, que l’homme livré au pêché ne peut faire preuve de reconnaissance face au bien qu’on lui fait car le malin qui habite dans son cœur l’endurcit et l’empêche de reconnaître les bienfaits.

Mais l’homme qui a donné sa vie à Jésus en l’acceptant comme Seigneur et sauveur devient un nouvel homme, Dieu change sa nature et lui donne un nouveau cœur qui est capable de reconnaître et de faire le bien.

Cet homme peut reconnaître un bienfait non pas par sa propre force mais plutôt à cause de l’Esprit de Dieu qui habite maintenant en lui et qui lui donne la capacité d’accomplir le surnaturel et manifesté les fruits de l’esprit.

—–Lire galate 5 : 18 à 23 ——–

Avant que Saül ne soit oint roi d’Israël par Samuel, il était un homme peureux  mais pour qu’il soit capable d’accomplir la mission que Dieu lui confiant, Dieu a dû changer son cœur afin qu’il soit capable de supporter tous les responsabilités et les défis de la royauté.

1 Samuel 10 : 9

« Dès que Saül eut tourné le dos pour se séparer de Samuel, Dieu lui donna un autre cœur, et tous ces signes s’accomplirent le même jour. » 

C’est ce que Dieu fait avec les hommes qui acceptent de marcher selon ses commandements,  Il leurs donnent un  nouveau cœur qui enlève toutes animosités en eux, qui les rends capables d’aimer, de pardonner, de considérer son prochain comme son vis-à-vis et non un être faible qu’il faut dominer ou assujettir.

Dieu donne à cet homme la capacité de ne plus être ingrat  mais de savoir reconnaître les bienfaits. Il applique cette parole de proverbes dans sa vie :

Proverbes 3 : 27.

 « Ne refuse pas un bienfait à celui qui y a droit, Quand tu as le pouvoir de l’accorder »

Il y’a un dictons qui dit que « la reconnaissance n’est pas de ce monde »

Oui d’une part ils ont raison parce que ce monde est sous la puissance du malin mais d’autre part la reconnaissance est de ce monde sauf qu’elle est manifestée par les enfants de Dieu qui vivent dans ce monde mais qui ne sont pas de ce monde.

Pour conclure, je dirais qu’en tant qu’enfant de Dieu n’agit pas comme les hommes qui marchent sans Dieu, tu dois obligatoirement reconnaître le bien qu’on te fait, non pas parce que tu es une personne faible mais plutôt en obéissance à ton Dieu.

Et surtout fais le bien autour de toi, comme il est écrit dans :

Jacques 4 : 17

Oui, « celui qui sait faire le bien et ne le fait pas, se rend coupable d’un péché. »

Et ton Dieu qui voit dans le secret te le rendra même si les hommes de ce monde ne le reconnaissent pas.

3 jean 1 : 11

Bien-aimé, n’imite pas le mal, mais le bien. Celui qui fait le bien est de Dieu; celui qui fait le mal n’a point vu Dieu.

A CHAQUE BIENFAITS DIT TOUJOURS:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s