Quelle attitude devrions-nous adopter quand l’exaucement des promesses de Dieu tarde?

Shalom bien-aimées en Jésus-Christ. Je viens partager une exhortation avec vous tirée du passage Luc 1 v 6-13. Mais, je désire avant tout introduire mon exhortation en vous racontant une petite anecdote.

Il y’a quelques années, je fis la connaissance d’une bien-aimée dans la foi qui donna sa vie à Christ alors qu’elle effleurait quinze ans à peine. Elle servait le Seigneur fidèlement jusqu’au jour où elle ressentit le désire de se marier. Elle frôlait la trentaine quand ce désire germa en elle. Elle présenta à Dieu son besoin. Mais durant l’attente de l’exaucement, elle perdit l’espérance.

Un jour, alors qu’une sœur, qui manquait de fondements spirituels s’étant rapprochée d’elle, pour recevoir des conseils, elle lui dit  » si tu as la possibilité de faire un enfant même sans être mariée, n’hésite pas. Me voici déjà âgée de quarante ans, je n’ai ni enfant ni époux, et pourtant j’ai voué ma vie à Dieu depuis mon jeune âge ».

Quand on me rapporta ces propos, je restai abasourdie. Je compris que notre maman dans la foi avait perdu l’espérance. L’exemple de cette maman est un cas parmi tant d’autres au sein de nos églises aujourd’hui. Beaucoup de chrétiens servent Dieu sans espérance pensant que Dieu les a oubliés au fil du temps et n’est plus en mesure de leur donner ce qu’il leur a promis.

Quand nous lisons le livre de Luc au chapitre premier, nous découvrons un couple qui traversait une réalité similaire. Il s’agit de Zacharie et Elizabeth. Le docteur Luc souligne un fait intéressant, Zacharie et son épouse étaient très avancés en âge mais surtout Elizabeth était stérile. Donc, il n’y avait aucune chance pour eux d’avoir un héritier. Non seulement leurs corps étaient devenus usés et faibles mais la stérilité d’Élizabeth qui persistait au fil du temps ne donnait plus aucun espoir au vieux couple.

Pendant le temps de leur jeunesse Zacharie y croyait encore à cette possibilité puisque le cas était moins grave, et selon lui, Dieu pouvait encore agir. Maintenant que leurs hormones ne fonctionnaient plus, c’était désormais impossible. Zacharie a cessé de prier et d’espérer dès que son corps à commencer à s’user. Ceci prouve que son espérance reposait plus sur sa force et sa vigueur qu’en Dieu. Il s’est laissé intimider par la réalité que lui présentait déjà son corps ; une réalité qui est différente de la parole de Dieu. C’est la raison pour laquelle, il douta quand l’ange le lui annonça :

 » Zacharie dit à l’ange:. À quoi reconnaître ai-je cela? car je suis vieux et ma femme est avancée en âge (…)Et voici, tu seras muet, et tu ne pourras parler jusqu’au jour où ces choses arriveront, parce que tu n’as pas cru à mes paroles, qui s’accompliront à leur temps ».Luc 1v 18

Zacharie avait plus confiance en ses capacités humaines qu’en Dieu. Tant qu’il était jeune, fort et pleine de vie, tout était encore possible mais devenu vieux, ce n’était plus le cas. À ce sujet, Zacharie n’est pas le seul à penser ainsi. De nombreux enfants de Dieu voient les choses sous cet angle. Parfois, il y’a des chrétiens qui pensent que tant qu’ils travaillent Dieu est capable de pouvoir à leur besoins, mais une fois l’emploi perdu ce n’est plus possible. Simplement parce qu’ils considèrent la situation étant devenu grave pour être résolue par leur Père Céleste.

Toutefois, malgré que Zacharie avait perdu cet espoir d’engendrer un fils, il ne s’est jamais éloigné du Seigneur. Son épouse et lui servaient toujours le Seigneur avec crainte et fidélité.

Voici la bonne attitude que Zacharie et Elizabeth ont adopté. Certainement, ils ne priaient plus pour avoir un enfant mais ils continuaient à servir Dieu fidèlement. Or, ce n’est pas le cas pour certains d’entre nous quand l’épreuve nous accable.

Souvent lors de l’épreuve, beaucoup abandonnent le Seigneur, tournent le dos à l’église et aux frères dans la foi. Puis, ils cherchent à acquérir sans Dieu ce que Dieu tarde à leur donner, se compromettant ainsi dans des choses qui se révèlent être plus tard, de sources de problèmes pour eux. En fait, ils agissent ainsi pensant aider Dieu alors qu’ils passent, sans le savoir, à côté du meilleur que Dieu leur réservent. Zacharie même sachant que c’est sa femme qui avait des difficultés d’enfanter, il ne s’est jamais compromis dans une seconde union. Pourtant, il aurait pu le faire puisque c’est son épouse qui était stérile. Mais, il a continué à être un bon mari pour sa femme Elizabeth tout en attendant le temps de Dieu.

Au regard de tout ce qui précède, que devrions-nous comprendre quand ce que nous demandons, selon la volonté de Dieu, tarde à se manifester.

  1. Ne pas recevoir ne signifie pas que Dieu ne nous a pas écoutés. Nous pouvons illustrer cela avec l’histoire de Daniel qui a prié pendant 23 jours mais c’est au 24 em jour que l’ange vint à lui :  » Il me dit, ne crains rien, car dès le premier jour où tu as eu à cœur de comprendre, et de t’humilier devant Dieu, les paroles ont été entendues, et c’est à cause de tes paroles que je viens ». Certains chrétiens pensent que le retard de l’exaucement à une prière est lié au fait que Dieu n’eut pas entendu alors qu’il n’en est pas ainsi. Dieu est notre Père et quand nous venons dans Sa Présence répandre notre coeur, Il nous écoute. D’ailleurs Daniel a dû persévérer 24 jours pour recevoir une réponse du Seigneur cependant dès le premier jour Dieu l’avait déjà écouté. Dieu ne nous a pas oubliés et Dieu n’oublie personne. Zacharie pensait que Dieu l’avait déjà oublié. En fait, le chrono de Dieu n’est pas le nôtre et c’est ce que nous oublions parfois. À cela la Bible dit dans 2 pierre 3 v 8-9:

 » Mais il est une chose que vous ne devez pas ignorer, c’est que, devant le Seigneur, un jour est comme mille ans, et mille ans comme un jour ».

Pendant que Zacharie pensait qu’une éternité s’était déjà écoulé, le Seigneur quant à lui, pensait le contraire. Car les plans de Dieu pour Zacharie était différents de ceux que Zacharie avait pour lui-même.

3. Ne jamais imposer à Dieu son « plan de vie ». Qu’est-ce ce que j’attends par  » plan de vie », c’est cette façon de schématiser nos projets avec des dates sans demander à Dieu sa volonté. Ainsi, nous voulons satisfaire nos désirs plutôt que nos besoins obligeant ainsi Dieu à intervenir selon nos convenances.

C’est une mauvaise attitude. Car en tant qu’enfant de Dieu, nous ne nous appartenons plus, donc nous devons toujours consulter Dieu avant d’entreprendre quoi que ce soit pour recevoir Sa direction. Zacharie désirait vivement avoir un enfant durant sa jeunesse et ce qui est tout à fait normal. Qui ne rêve pas d’enfanter pendant son jeune âge ?. Il est même courant d’entendre certains de nos proches dirent qu’il est plus avantageux pour nous de faire des enfants jeunes qu’à un âge avancé. Mais, nous devons comprendre que parfois le plan que Dieu a pour nous ne repose pas souvent sur la logique humaine. C’est dans ce sens qu’Esaïe nous dit au chapitre 58 verset 8:

 » Car mes pensées ne sont pas vos pensées, Et vos voies ne sont pas mes voies, dit l’Éternel ».

Suite aux éléments pré-cités, voici les bonnes attitudes à adopter quand ce que nous attendons tarde à se manifester.

1./ Bannir de son cœur tout découragement et demeurer dans l’espérance. C’est l’attitude qu’Abraham adopta  » espérant contre tout espérance, il cru, en sorte qu’il devient père d’un grand nombre de nations, selon ce qui lui avait été dit: telle sera ta postérité ». Romains 4v18.

2./ Demeurer dans la présence de Dieu. Car la présence de Dieu nous rends capable de produire de bonnes œuvres. Jean 15: v 5 : « Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruits ».

3./ Continuer à servir Dieu. Car c’est au cours du service que Zacharie reçu la visitation de l’ange. Luc 1v 8-11

« Or, pendant qu’il s’acquittait de ses fonctions devant Dieu, selon le tour de sa classe, il fut appelé par le sort, d’après la règle du sacerdoce, à entrer dans le temple pour offrir le parfum. Alors un ange du Seigneur apparut à Zacharie, et se tint debout à droite de l’autel des parfums ».

4./ Persévérer dans la prière avec des actions de grâces. Colossiens 4v2:

 » Persévérez dans la prière avec des actions de grâce ».

Querida Grande

Catégories :Exhortations, Spiritualité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s