Tu t’apprêtes à te marier ? Sais-tu ce que l’amour est et n’est pas ?

Tu es sur le point de te marier, peut-être tu est encore dans la processus du choix du conjoint, et parmi tant de raisons qui te stimules à vouloir t’engrangée dans cette union il y’a ce « truc » que l’on appelle « l’AMOUR » que tu est persuadé avoir pour ton prétendant.

Mais sais-tu ce qu’est réellement l’amour ? ce qu’elle est et ce qu’elle n’est pas? ce sentiment que tu ressent peut-on objectivement le qualifier d’AMOUR ?

Ce que l’amour n’est pas

Il n’y a guère de mot qu’on nous assène davantage dans le langage courant que le mot AMOUR. Si nous voulons apprendre ce qu’est réellement l’amour, il ne faut pas aller le chercher dans les revues spécialisées en affaires de cœur.

L’amour n’est pas ce qu’on trouve dans les romans, les chansons et les films.

Ce n’est pas ce qui se passe quand deux personnes s’embrassent ou se caressent ou se frottent l’un contre l’autre.

L’amour ce n’est pas quand le cœur fait la culbute et que le pouls se met à grimper ;

Ce n’est pas un beau sentiment en dessous de la ceinture ;

Ce n’est pas se susurrer trois mots connus ; ce n’est même pas aller au lit ensemble.

Je sais bien que dans le monde c’est tout cela qu’on appelle l’amour. il sont allé jusqu’à appelé l’acte sexuel par « Faire l’amour ». Mais c’est tout faux,le vrai amour n’a rien avoir avec ce tableau peint d’hypocrisie, le vrai amour au sens de la Bible, est quelque chose de tout à fait différent, c’est davantage.

Ne nous laissons pas formée par les portraits que font les médias de ce qu’est une bonne relation amoureuse, ne succombent pas au charme mensonger de ce que nous montre les médias par les filmes romantiques ou érotique, ce n’est qu’illusion et mensonge.

Gardons -nous des chants d’amour, des livres érotique, des filmes romantiques qui mettent en avant une moralité de bas niveau, qui présente le sexe comme un moyen de séduction et qui mette l’accent sur les aspects physiques, charnel et émotionnels sur le choix du conjoint.

L’amour qui lie un homme et une femme est d’un genre tout à fait particulier. L’amour que Dieu veut mettre entre un homme et une femme est si précieux qu’on ne peut pas jouer avec, ni le traiter à la légère.

L’amour érotique

La Bible parle à plusieurs reprises d’amour entre un homme et une femme, soit positivement, soit négativement. L’exemple négatif, qui est un avertissement pour les futurs mariés, est celui d’Amnon, un des fils de David.

Il avait une demi-sœur nommé Tamar, qui était belle, probablement une figure sensationnelle. Elle était l’objet du désir d’Amnon qui voulut absolument l’avoir. Le récit se trouve en 2 Samuel 13. La Bible utilise effectivement le mot « amour » : « … et Amnon, fils de David, l’aima » (v.1). Il l’aima tant qu’il en devint malade. Ah ah le chagrin d’amour n’est pas une invention des temps modernes, puisqu’on le trouve déjà dans l’Ancien Testament.

Mais que valait l’amour d’Amnon ? Le récit montre bien vite que ce n’était rien de plus qu’un amour érotique et instinctif, une convoitise charnelle, rien de plus. Amnon voulut avoir des relations sexuelles avec sa demi-sœur ; son amour n’allait pas plus loin.

Il s’agissait de satisfaire sa convoitise sexuelle, rien de plus et rien de moins. Tamar l’ayant éconduit, mais lui ayant satisfait de force son appétit sexuel, son amour se transforma alors en haine ; et même le verset.15 nous dit qu’Amnon la haït d’une très grande haine, et que la haine dont il la haït fut plus grande que l’amour dont il l’avait aimée. Ce phénomène s’observe encore aujourd’hui. Quand il n’est pas répondu à l’amour de ce bas niveau, il se transforme en son contraire.

Un autre exemple négatif est celui de Samson. À la suite de plusieurs expériences malheureuses avec les femmes des Philistins, les ennemis de Dieu, nous lisons qu’il aima une femme de la vallée de Sorek, du nom de Delila. On connaît bien la fin de l’histoire. Son amour pour cette femme n’allait pas plus loin que de l’amour érotique ; il ne s’agissait que de sexe et d’argent.

Il voulait satisfaire ses convoitises, et elle voulait améliorer ses finances. Samson paya cet amour au prix de la perte de sa consécration à Dieu, au prix de la perte de sa force et de la perte de la vue. Triste fin d’un homme qui devait être consacré à Dieu dès sa naissance. Ce n’est que par la grâce de Dieu qu’à la fin de sa vie, il lui fut encore accordé une victoire puissante sur ses ennemis.

Quand l’amour n’est rien de plus que la satisfaction de convoitises charnelles, il n’est rien d’autre que de l’égoïsme. Ce ne peut jamais être le fondement utile pour le mariage. Pour le mariage il faut quelque chose de plus.

Ce que l’amour est

Inclination et estime.

Dans le Nouveau Testament, l’épître à Tite (2:4) requiert des jeunes femmes qu’elles aiment leur mari. Le mot utilisé pour « aimer » dans ce passage est celui utilisé ailleurs pour les sentiments à l’égard d’amis ; c’est plutôt « avoir de l’affection », « apprécier ».Ce genre de sentiments est très important dans le mariage.

Tu ne seras heureuse avec ton conjoint futur que si tu as de l’affection pour lui, que si tu l’apprécies.

Cela veut dire que tu trouves en lui quelque chose qui te plait et qui te procure de la joie. Ce n’est bien entendu pas seulement le corps de ton fiancé. Tu veux être toi-même aimée en entier ; que penserais-tu si ton fiancé n’aimait que ton corps ? Il ne s’agit pas de l’emballage, mais du contenu.

Ton futur conjoint doit absolument paraître te plaire, et que l’amour a quand même à faire un minimum avec le corps. Or il faut découvrir chez ton conjoint des qualités intérieures et des vertus qui te plaisent. Il y a aussi une raison pour aimer dans ce sens. Si tu ne peux pas développer de tels sentiments d’inclination, alors il vaut mieux ne plus rien toucher à l’affaire. Souvent, si ce n’est toujours, l’intérêt à l’égard de l’autre commence par ce genre d’amour, l’inclination ou l’appréciation. C’est très important pour le mariage, mais il se rajoute quelque chose de plus.

L’amour le plus profond

L’amour dans le mariage va très profond, plus profond que l’inclination ou l’appréciation. En Éphésiens et Colossiens, il est requis des maris qu’ils aiment leur femme.(Éph 5:25 ; Col. 3:19)

Éphésiens 5: 25  » Maris, aimez vos femmes, comme Christ a aimé l’Église, et s’est livré lui-même pour elle. »

Ici la Bible utilise un autre mot pour « aimer » ; c’est le même mot utilisé pour l’amour de Dieu envers les hommes (Jean 3:16). C’est un amour infiniment profond, un amour désintéressé, un amour qui donne, même quand il n’a aucune raison pour le faire. Cet amour est l’adhésif authentique qui assure la cohésion du mariage. Nous devons être capables et prêts à cet amour quand nous voulons nous dire « oui » l’un à l’autre.

Il est difficile, voire impossible, de définir cet amour. Il est dit que Dieu est amour. C’est la raison pour laquelle on ne peut pas réellement expliquer cet amour. Mais on peut voir comment il se manifeste:

L’amour est un état d’esprit, une disposition intérieure.

Il signifie que les intérêts de mon conjoint / partenaire prévalent sur les miens. L’amour se montre en donnant ; il se montre dans les faits, dans le dévouement, dans l’intérêt et dans la compréhension de l’un pour l’autre. L’amour signifie qu’on s’aide l’un l’autre. L’amour se montre en ce qu’on donne à l’autre protection et sécurité.

L’amour, ce n’est pas « moi » au centre.

Il voit comment être utile à l’autre, et cherche à l’être.

L’amour signifie qu’on est prêt à se sacrifier, qu’on peut se pardonner.

Crois-tu qu’il y a mariage sans pardon ? jamais. C’est pourquoi il vaut mieux ne pas commencer par te demander ce que le mariage t’apporte (il t’apporte beaucoup) ; mais le mariage exige aussi.

Qu’exige-t-il ?

Le pardon à cause de l’amour ! Il n’y a pas que des jours beaux et bons. Si nous voulons vivre en égoïstes, autant ne pas se marier. Beaucoup de mariages échouent justement sur ce point de l’égoïsme, et souvent il se montre chez l’homme.

L’amour implique de servir.

C’est ce que nous dit clairement l’exemple d’Exode 21:5.  » Si l’esclave dit: j’aime mon maître, ma femme et mes enfants, je ne veux pas être libre. » Un tel serviteur pouvait transformer son service temporaire en service perpétuel. Quel motif avait-il pour le faire ? L’amour : « si cet esclave dit positivement : j’aime mon maître, ma femme et mes enfants, je ne veux pas sortir libre ». L’amour est un motif au service ; cela est aussi valable pour le mariage.

Il est à espérer que le lecteur est enfin arrivé à saisir clairement qu’on ne joue pas avec l’amour, et qu’on ne s’engage pas à la légère dans le mariage. Pour aimer de manière désintéressée, on a effectivement besoin d’une certaine maturité.

Un adolescent demi-pubère n’est guère en état à cet égard. Si tu t’occupes de la question d’un futur conjoint, pose-toi d’abord la question si toi (avec toutes tes faiblesses, comme nous en avons tous) tu es capable et prêt pour un tel amour.

Un père donnait un bon conseil à ses fils en train de devenir adultes : « n’épousez jamais une fille que vous n’aimez pas, mais ne dites jamais à une fille « je t’aime » si vous ne voulez pas l’épouser ». Cela dit beaucoup de choses. Ceci dit ma sœur ce jeune -homme qui te dit « je t’aime » est-il prêt à t’épouser? Discerne bien.

L’amour est une plante belle, mais délicate. Elle a besoin de temps pour fleurir. L’amour n’est pas un coureur automatique qu’on met en route une fois pour toute. L’amour est fragile ; il faut y veiller avec soin, le protéger et en prendre soin.

Pour clore cet article…

Chère fiancée ou proposée j’espère qu’au regard de ces quelques éclaircissements tu as pu comprendre ce que l’amour est et n’est pas. Je crois aussi que tu es maintenant capable de définir si dans ta relation tu vis l’amour érotique ou l’amour le plus profond ?

Pour ce qu’est de l’amour retient juste ceci: L’amour s’apprend. Il donne et il exige. Pour que l’amour se déploie, il faut des conditions bien précises. L’amour a besoin de patience, de confiance, de fidélité, de dévouement. Mais l’amour donne aussi.

Il est bon d’apprendre très tôt à pardonner aux autres, et à estimer les désirs des autres davantage que la satisfaction de ses propres désirs égoïstes.

Si cet article a éclairé ta lanterne sur la question de l’amour, sent-toi libre de donner ton avis par commentaire, en plus c’est gratuit.

Que le Seigneur bénisse vos futurs union. AMEN!

Systa joe.

Catégories :Espace célibataire

Tagué:,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s