Période des règles, quoi manger pour garder la bonne forme ?

Salut à toute eh oui à toute parce que le thème de cette article n’est exclusivement réservé qu’aux femmes😁.

Comme vous l’avez lu sur le titre aujourd’hui je vais parler de l’alimentation pendant les règles.

Plus besoin de le prouver, plusieurs experts et nutritionnistes disent que notre bonne santé commence d’abord par une bonne alimentation.

Notre Dieu l’expert des experts avait déjà établit cette règle depuis le commencement, car après avoir créer l’homme, il le bénis en lui donna l’ordre d’être féconds et de multiplier la terre… Mais Dieu ne s’arrêta pas là mais il s’intéressa aussi à ce que l’homme devais mangé durant son séjour terrestre en lui sélectionnant les meilleurs aliments qui existent . Étonnant quand même!

Genese 1: 29 (LSG)

«   Et Dieu dit Voici, je vous donne toute herbe portant de la semence et qui est à la surface de la terre, et tout arbre ayant en lui du fruit d’arbre et portant de la semence: ce sera votre nourriture.»

Et notre Dieu désire que nous soyons en bonne santé physique comme prospère l’état de notre âme telle qu’il est écrit dans:

3 jean 1 : 2 (LSG)

« Bien-aimé, je souhaite que tu prospères à tous égards et sois en bonne santé, comme prospère l’état de ton âme ».

Dans le cours de la vie d’une femme il y’a ce  phénomène normal appelé LES RÈGLES qui se produit régulièrement et qui peux pour certaines femmes perturber leur état de santé physique et comme morale.

Pour prévenir cela la femme doit avoir une alimentation adéquate et équilibrée pendant cette période.

Une petite définition DES RÈGLES s’impose avant d’entrée dans le vif du sujet. Il faudrait bien qu’on comprenne c’est quoi les RÈGLES, parce que là il ne s’agit pas des règles comme ces instruments mathématiques…

  C’est quoi, les règles ou menstruation ?

Phénomène physiologique caractérisé par un écoulement sanguin périodique dû à l’élimination de la muqueuse utérine, se produisant chez la femme, lorsqu’il n’y a pas eu fécondation, de la puberté à la ménopause. (source Larousse)

Je mange quoi quand j’ai mes règles ?

Les règles occasionnent des bouleversements hormonaux. Pour combattre la fatigue et l’irritabilité qui en découlent, il peut suffire de faire plus attention à notre assiette.

Vous vous sentez fatiguée et plus irritable pendant vos règles ? C’est normale car cela est dû à une baisse de la sérotonine, le neurotransmetteur de la bonne humeur, mais aussi à une perte importante en fer.

La glycémie, c’est-à-dire le taux de sucre dans le sang, s’y met aussi en chutant de manière significative. Ces facteurs combinés expliquent la fréquence des coups de pompe que vous pouvez ressentir à cette période clé du cycle.

« Le corps va donc compenser en redoublant d’efforts pour maintenir au mieux un équilibre. Ce qui occasionne une dépense calorique supplémentaire ».

En effet, éviter les sucreries, pratiquer une activité physique douce et faire le plein de bons nutriments font partie des habitudes qui rendent le moment des règles moins fastidieux pour certaines d’entre nous.

Choisir des produits riches en fibres, en vitamines, en fer et en bonnes graisses peut aider à limiter l’inconfort du cycle menstruel.

Voici quelques aliments qui peuvent faire du bien.

  • L’avoine
  • les légumes verts
  • les noix
  • les fruits
  • les céréales complètes
  • Les œufs
  • La banane  
  • La viande rouge  
  • Les amandes  
  • Le saumon

Les légumes verts

Les légumes à feuilles vertes (épinards, chou, etc.) apportent de nombreux bénéfices à l’organisme, en particulier pendant le cycle menstruel. Riches en fer et en vitamine B, leur taux élevé en fibres aide à limiter les troubles digestifs souvent associés aux hormones des règles.

Les pousses d’épinards crus  aident au transit! On les met également dans l’assiette pour la vitamine C qu’elles contiennent. À condition de ne pas les cuire ! Comme beaucoup de légumes à feuilles vertes, tels que le brocoli, les blettes et la roquette.

Les noix

Cet aliment contient des oméga-3, des bonnes graisses très utiles pour se sentir en forme et éviter les fringales.

Les fruits frais

Consommer une portion de fruits frais par jour pendant les périodes compliquées d’un point de vue digestif permet d’en limiter l’inconfort.

Les céréales complètes

Les aliments à base de céréales complètes sont riches en fibres et nous aident donc à réguler le système digestif. Ces produits contiennent également des vitamines et des minéraux qui nous aident à rester en forme.

L’avoine

Ses glucides ont un effet tranquillisant sur le cerveau. Son index glycémique, très bas, lui permet d’être absorbé progressivement par l’organisme et donc de lutter contre les fringales. Il peut se consommer cuit comme un féculent ou sous forme de flocons.

Les œufs

Ils délivrent des protéines de qualité pour être calée tout au long de la journée. Très riches en tryptophane, un précurseur de la sérotonine, ils contiennent de la vitamine B6 qui aide à réduire la fatigue.

La banane  

Hyper riche de vitamine B6, elle favorise la production de tous les neurotransmetteurs associés à l’humeur. Sa bonne teneur en potassium permet de diminuer la contraction musculaire et de réduire les douleurs dues aux règles. 

Les amandes  

Véritable alliées de lutte contre la fatigue. D’une part, ces protéines végétales vous aident à lutter contre la sensation de faim et donc, les grignotages. D’un autre côté, leur richesse en magnésium combat la fatigue, favorise le relâchement musculaire et la fabrication de sérotonine. Pour une collation équilibrée : choisissez des amandes entières, non émondées et nature. 15 à 20 par jour suffisent !

La viande rouge  

Le flux des règles peut provoquer une carence en fer chez certaines femmes, appelée anémie. Le taux de fer important qu’elle contient permet de compenser ces pertes importantes à cette période du cycle menstruel. Consommer au moins une portion de 100 à 150 g/jour et commandez un bon steak saignant de préférence ou à point afin de préserver ses oligo-éléments.

Si vous êtes végétarienne/végétalienne, consommer des lentilles, mais aussi des graines de citrouille, des choux de Bruxelles, , du riz complet et… un peu de chocolat noir.

Le saumon

Source de protéines, le saumon est un poisson rassasiant. Ses bonnes graisses vont couper la faim et diminuer l’absorption de sucres dans l’organisme. Parce qu’il contient des omégas 3.

Un acide gras indispensable au cerveau, il contribue à la production de sérotonine. Ceux-ci aident aussi à faire chuter l’inflammation.

Rassurez-vous la liste n’est pas exhaustive mais si vous avez au moins un de ces aliments dans vos assiettes durant cette période vous garantissez votre bien être.

Certainement vous vous poser aussi la question que s’il y’a des aliments qui sont bon à consommer pendant les règles il y’a-t-il aussi  d’autres aliments à éviter pendant cette période ?

L’alimentation à éviter pendant les règles.

En diminuant votre consommation ou en évitant ces aliments, vous pourrez réduire certains symptômes qui accompagnent les règles comme : les crampes, les ballonnements, l’acné, etc.

  • Diminuez votre consommation en sel et sucre. Ils sont responsables des nombreuses sensations de ballonnements et de rétention d’eau ;
  • Diminuez votre consommation en caféine, en théine ainsi que les sodas. Ils peuvent être responsables de l’augmentation du stress ;
  • Évitez la consommation d’alcool. Celui-ci augmente le risque de rétention d’eau et joue sur votre humeur ;
  • Diminuez votre consommation de tabac. La nicotine augmente les crampes ;
  • Évitez la consommation d’aliments gras comme les frites. Ceux-ci favorisent l’apparition d’acné et de prise de poids ;
  • Limitez votre consommation de produits laitiers. Le beurre, le lait ou le fromage augmentent la production de prostaglandines dans le corps. Produites en surabondances, elles favorisent la contraction de l’utérus, ce qui conduit aux crampes.

Et L’activité physique alors ?

Les experts recommandent aussi de pratiquer une activité physique lorsque l’on a ses règles. « Les endorphines sont libérées dans l’organisme, ce qui favorise la création de la sérotonine et donc, la bonne humeur. »

 Et pensez à bien vous hydrater. Boire beaucoup d’eau aide à combattre la constipation en ramollissant les selles. Les jus d’agrumes peuvent être laxatifs, tout comme une alimentation forte en fibre.

Evidemment, ces listes sont à prendre uniquement comme des conseils et non des règles à suivre absolument.

Soyez encore richement bénis et continuez à prendre soin de vous Mesdames.

Jowella.

IMPORTANT.

Dans tous les cas, l’alimentation n’est pas une donnée à prendre à la légère. Cet article donne des conseils, mais tous les corps sont différents. Pour cette raison, n’hésitez pas à consulter un médecin ou un nutritionniste en cas de souci lié à vos règles et/ou votre digestion. Lui seul pourra vous donner des conseils plus formels à ce sujet.

Notes références : Passeportsanté.fr, santémagazine.fr gynancdo.fr, Mélodie Noël.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s