De la prière à l’exaucement, il faut combien de temps?

Jésus leur dit cette parabole pour montrer qu’ils devraient toujours prier, sans se décourager.

Luc 18 :1

Avant d’aller plus loin dans cette étude nous devrons d’abord  comprendre ce que c’est la prière.

Qu’est-ce que la prière ?

La prière c’est cet élément capital et fondamental de la vie d’un chrétien. C’est l’oxygène qui alimente la foi. En résumé la prière est un dialogue d’un chrétien avec son Dieu, c’est le moyen qui permet au chrétien d’être en contact avec son Dieu pour lui présenter son adoration, la louange, d’exprimer sa reconnaissance et de faire connaitre à Dieu ces besoins et ses difficultés.

Souvent nous accompagnons nos prières par des actes tels que le jeûne, des retraites spirituelle, des nuits de prière etc.

Mais la question qui se pose du moment où nous faisons notre prière et l’accomplissement de cette prière, il faut combien de temps pour que Dieu réponde ?

Il faut combien de temps avant que Dieu réponde ?

Dieu est un être supérieur, il est notre créateur et notre maître, de par sa souveraineté nous en tant qu’humain nous n’avons pas d’ordre à lui donner lorsque nous lui demandons quelque chose.

Quand nous prions nous ne devons pas dicter à Dieu comment Il doit agir et quand Il va agir. Notons juste que Dieu agit en son temps, en son année, en son mois et en son jour.

Souvent nous pensons que notre exaucement tarde à venir, du simple fait que nous subissons l’influence du temps auquel nous vivons.

De nos jours nous sommes dans un monde où tout est devenu instantané, nous avons des TGV, avec l’internet dans le domaine de la communication nous avons les infos du monde entier à la minute, dans le domaine de la nutrition nous avons des repas servis en 5 minutes etc…

Mais nous devons savoir ceci même si tout est devenu instantané dans ce monde mais en matière de prière nous sommes encore à l’époque d’Abraham rien a changé car notre Dieu est le même hier aujourd’hui et éternellement il ne subit pas l’influence du temps.

Lorsque  vous ne comprenez  pas que les choses de Dieu ne fonctionnent pas forcement illico-presto vous aller courir de gauche à droite vers les charlatans à la recherche d’une réponse instantanée à votre problème.

Ce qui est sûr il y’a un temps où nous prions et il y’a aussi un temps ou l’exaucement viens nous rencontrer, le tout dépend de Dieu.

 C’est vrai  aussi que Dieu peut répondre de façon instantané mais dans la plupart des cas IL Y’A UNE MARGE, UNE DISTANCE ENTRE LA PRIÈRE ET L’EXAUCEMENT.

Mais ce qui est capitale dans cette état d’attente c’est de toujours garder la foi qu’au moment fixé par Dieu la réponse viendra.

Il y’a-t-il des critères pour recevoir un exaucement rapide?

Je dirais qu’il n’y a pas des critères toute faites qu’il faut appliquer pour recevoir une  réponse rapide à ses prières, mais toutefois y’a certaines attitudes qui lorsque nous les adoptons dans la prière, touche le cœur de DIEU et favorise l’exaucement car Dieu reste toujours fidèle à sa parole pour l’accomplir.

Pour répondre à cette question nous allons examiner l’histoire d’un homme dans la bible nommé Jaïrus, le chef de la synagogue qui avait adressé une prière à Jésus et avait reçu son exaucement.

Marc 5 : 22-23

« Alors vint un des chefs de la synagogue, nommé Jaïrus, qui, l’ayant aperçu, se jeta à ses pieds, et lui adressa cette instante prière : Ma petite fille est à l’extrémité, viens, impose-lui les mains, afin qu’elle soit sauvée et qu’elle vive. »

La fille de Jaïrus le chef de la synagogue était gravement malade et son père en souffrait vraiment et dans la quête de guérison pour sa fille il avait entendu que Jésus était dans sa ville.  Il avait décidé d’aller lui demander de l’aide car il reconnaissait en lui la solution à la maladie de sa fille.

Lorsque Jaïrus arriva devant Jésus il adopta les attitudes suivantes:

1)L’humilité.

Bien que Jaïrus était le chef de la synagogue mais il savait que Jésus était plus  chef que lui et il se jeta à ses pieds, il s’est humilié implorant sa grâce.

1 pierre 5  dit :

Dieu résiste aux orgueilleux et fait grâce aux humbles.

La question que nous devrons nous poser lorsque notre exaucement tarde à venir: Sommes-nous humble dans nos prières à Dieu pour  qu’il nous exauces ?

Ou bien avançons nous avec arrogance en pensant que nous méritons que Dieu nous accorde tel ou tel chose.

Un autre exemple d’humilité c’est celui du centenier, il s’est considéré indigne pour recevoir Jésus dans sa maison.

Mathieu 8 :8

 «  Le centenier répondit : Seigneur je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit ; mais dis seulement un mot, et mon serviteur sera guéri »

Et nous voyons par la suite que face une telle attitude d’humilité Jésus a exaucé sa prière.

Celui qui s‘attend à l’exaucement de sa prière doit obligatoirement briser l’orgueil et venir humblement aux pieds du Seigneur imploré sa grâce.

2) La précision.

Jaïrus savait très bien ce qu’il était venu chercher auprès du Seigneur, c’est-à-dire la guérison de sa fille malade, de ce fait il était précis dans sa requête  il n’a pas tourné en rond multiplions des vaines paroles mais il est allé droit au but en disant : « viens, impose-lui les mains »

Souvent nous ne recevons pas ce que nous demandons parce que nous ne sommes pas précis sur notre besoin, nous demandons mille et une chose à la foi sans distinguer laquelle est prioritaire et dans cette confusion il est parfois difficile à Dieu d’agir.

Si vous voulez voir l’exaucement de vos prières commencez par être précis sur le besoin que vous voulez avoir satisfaction.

3) L’insistance.

« ….et lui adressa cette instante prière »

Jaïrus n’a pas seulement adressé une prière à Jésus mais la bible souligne qu’il l’a fait avec insistance, il a persévéré dans sa requête c’est sûr qu’il ne s’est pas adresser une seul fois à Jésus mais il a insisté jusqu’à ce que le Seigneur se tourne vers son problème.

Nous adressons beaucoup de prières au Seigneur mais est- ce que nous le faisons avec insistance?    Est -ce que nous pressons le Seigneur à intervenir dans notre situation ou bien nous survolons une ou deux sujets de prières pour un problème et après nous passons à autre chose.

Jésus nous enseigne dans la parabole de la veuve et du juge inique l’importance de l’insistance dans nos prières car cela déclenche les faveurs divines.

4) la foi.

Tout chrétien doit graver en lui que la foi est le moteur de toute vie chrétienne, il écrit clairement dans hébreux  que sans la foi il est impossible d’être agréable à Dieu.

Celui qui s’approche de Dieu doit croire que Dieu existe et qu’il est le rémunérateur de tous ceux qui le cherche.

De par son attitude nous comprenons que le chef de la synagogue avait compris ces principes de foi et c’est pourquoi il dit directement à Jésus «impose-lui les mains, afin qu’elle soit sauvée et qu’elle vive. »

Il n’a pas douté un seul instant dans son cœur mais il a cru fermement que si Jésus imposait les mains à sa fille celle-ci serait sauvée et elle vivra.

Toute les prières que nous adresserons à Dieu peu importe la situation de vie ou de mort si nous  n’associant pas la foi à notre prière nous ne pouvons recevoir un accomplissement que ce soit dans les délais ou tardivement.

Beaucoup de prière qui sont resté sans suite de la part du Seigneur ont été parfois faite sans la foi que Dieu est capable de venir nous imposer les mains afin que nous soyons sauvés.

Nous devrons vraiment demander à Dieu de nous donner une foi ferme en sa personne pour pouvoir jouir de toute les bénédictions qu’il  prévu pour nous.

5) La patiente.

Lorsque nous lisons la suite de ce récit au verset 27 lorsque Jésus se mis en route pour la maison de Jaïrus, en cour de route il y’eu l’épisode de la guérison de la femme à la perte de sang pendant douze ans.

Lorsque nous lisons nous comprenons que Jésus avait passé un peu plus de temps sur le cas de cette femme puisqu’il eut un moment d’échange avec elle et avec la pression de toute la foule qui le suivait cela a pris plus de temps et ce retard à fait que pendant qu’il était encore là les gens sont venu annoncer à Jaïrus de laisser Jésus tranquille parce que sa fille était déjà morte.

Mais l’attitude cet homme Jaïrus est vraiment un modèle de patiente, malgré qu’on l’ait annoncé que sa fille était déjà morte, il ne s’est pas mis à presser Jésus on disant fait vite pour aller résoudre mon problème car j’étais arrivé en premier avant cette femme.

Mais bien au contraire il est resté patient attendant que Jésus finisse afin qu’il continu leur route.

Il n’a pas considéré la gravité de sa situation, il n’a pas changé sa position mais il est resté ferme à la parole qu’il avait dit : «impose-lui les mains, afin qu’elle soit sauvée et qu’elle vive. »

Son attitude de patiente à même conduit Jésus à lui dire des paroles d’encouragement au verset 36 :

«  Mais Jésus, sans tenir compte de ces paroles, dit au chef de la synagogue : Ne crains pas, crois seulement. »

Mon frère ma sœur lorsque nous avons adressés notre prière à Dieu, soyons patient, gardons nos regards sur lui, Il interviendra tel qu’il avait fait pour la fille de Jaïrus.

Nous comprenons que ces attitudes qu’avaient adoptées Jaïrus devant Jésus lui avaient ouvert la porte de la guérison de sa fille.

C’est vrai que nous voulons que notre prière soit exaucée instantanément comme ce fut le cas de la fille de Jaïrus mais est-ce que nous avançons réellement vers Dieu avec ces attitudes qu’avaient prises Jaïrus ? bien que la liste des attitudes que j’ai citées n’est pas exhaustive mais elles sont capitale.

Je terminerais mon étude en disant ceci, il est vrai que Dieu est souverain et c’est à lui de décider quand est-ce qu’il doit apporter la réponse à nos prières, Il a son calendrier à lui différent du nôtre.

Mais n’empêche que nous pouvons hâter  la main de Dieu lorsque nous nous approchons de lui d’une manière qui lui est agréable.

Notre Dieu est bon et c’est dans sa nature de nous faire du bien et il ne prendra aucun plaisir à nous voir souffrir tout en sachant que notre bonheur dépend de ce qu’il doit nous donner.

Même si  cela fait des nombreuses années que tu attends  l’exaucement de tes prières ne te décourage pas mais reste juste ferme dans ta foi.

Crois seulement que celui qui a fait la promesse est fidèle, Il est le maître des temps et des circonstances et certainement Il accomplira sa promesse en son temps.

Demeure juste fidèle à ton engagement et à son service la réponse à ta prière ne saurait tarder.

Demeurez bénis !

Systa Joe.

Catégories :Exhortations, Spiritualité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s